Blog -2.png
 
  • plumesdelarbre

Du Chat Botté au chat pâté

Thème du jour : le chat botté

A son décès, un vieux meunier laisse à ses trois fils l’intégralité de ses biens. L’aîné hérite du moulin, le cadet de l’âne, et le benjamin du chat.


Doué d’un grand sens pratique, ce dernier allume un feu sous un grand chaudron dans lequel il verse du vin, des oignons, des carottes, des herbes aromatiques et…le chat qu’il vient de zigouiller.

Il fait porter sa terrine de… lapin au cuisinier du Roi pour qu’il la goûte.

-Ah ! Mais ch’est délichieux ! Chà me botte ! dit-il avec son fort accent auvergnat. D’où vient che chublime pâté ?

ll regarde l’étiquette : terrine du Marquis of Cat-rabbit (le jeune homme avait donné à sa préparation un nom anglais, pour impressionner son monde).

Le roi, lui aussi, est conquis. Et ce que le roi aime, la Cour adore. Le damoiseau reçoit des commandes en nombre et, sa petite entreprise florissant, il devient vite très riche.

La réputation du jeune homme parvient aux oreilles du suzerain, par ailleurs fort impécunieux. Il invite le marchand, lui fait rencontrer sa fille, et que croyez-vous qu’il arrive ?


Au grand mariage, célébré quelques jours plus tard, les invités se régalent évidemment de la terrine de Monsieur le Marquis. Repus, ils s’en vont se divertir en exécutant les pas d’un menuet.

Mais il ne sont pas les seuls dans le royaume à s’amuser tant il est vrai qu’au même moment les souris dansent, dansent, dansent….

Jean-François


Règle de l'atelier : on a TOUJOURS le droit de ne pas respecter les contraintes, si notre inspiration nous emporte ailleurs

Le site donne le thème, mais ne met pas en ligne les aides / supports / pistes donnés aux participants pour écrire leurs textes.

Pour les connaître, rejoignez-nous en atelier Mille et un ou Itinéraires !



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout